Les règle de base

24 mai, 2013

quelques points à retenir avant de partir en randonnée
et plus précisément deux règles:
celle de « 3″ et celle de « 6″…..
rien de compliqué rassurez-vous,

la première:
le « 3″ est un moyen mémo-technique qui vous permettra de vous souvenir de vos vraies priorités en situation dégradée,
en moyenne,
on peut survire:

-3 secondes à l’inattention :
par exemple ,
regarder son portable en voiture
peut vous coûter la vie …
vous voyez le principe ?

-3 minutes sans oxygène dans les centres vitaux.

-3 heures sans régulation thermique.

-3 jours sans boire.

-3 semaines sans manger.

on se retrouve réellement en situation dégradée lorsque l’on ne peut plus assurer/régler l’un de ces problèmes,

clairement,
si je deviens incohérent,
si j’ai trop froid ou trop chaud et que je ne peux pas y remédier,
si j’ai soif et que je n’ai rien à boire et pas les moyen d’en trouver rapidement,
si j’ai le ventre vide depuis longtemps et que je n’ai pas de solution pour y remédier
…..
ATTENTION:
les valeurs données sont des moyennes maximales,
2% d’eau dans le corps et c’est 10/15%de moyens physiques et psychologiques en moins,
n’attendez pas le dernier moment pour vous remettre en question et éventuellement reconnaître que vous êtes dans une situation qui devient compliquée.

Passons à la seconde règle,
celle des « 6″,
elle concerne le minimum à avoir sur soi lors d’une sortie nature.
si vous la respectez et que vous avez ce minimum sur vous,
vous limiterez au maximum les problèmes évoqués ci-dessus.

-Les « 6″ « C »:

-1: couvrir
-2: contenir
-3: combustion
-4: couper
-5: cordelette
-6: communiquer

avec le numéro « 1″ :
on se couvre ,
donc on peut se protéger du chaud et du froid ,
avec une couverture de survie de bonne qualité

avec le numéro « 2″:
on a un contenant d’eau ,
donc on limite la déshydratation.
en prenant une gourde métallique , c’est l’idéal 
avec le numéro « 3″ :
on a de quoi faire du feu ,
donc on limite le risque d’hypothermie
en se munissant un briquet que l’on porte à l’abri de l’eau 

-les « 4″ et « 5″ sont des éléments de confort pour assurer le feu et l’abri .
un bon opinel et de la cordelette nylon iront parfaitement

avec le numéro « 6″,
on peut communiquer,
si l’on a un sifflet et une lampe à leds ,cela peut faire la différence lorsque l’on vous cherche.

tout ce matériel n’est pas onéreux et peut vous sauver la vie ,
n’oubliez pas qu’une simple randonnée peut se transformer en cauchemar ,
ce n’est pas de la paranoïa mais juste du bon sens.
De même,
portez des vêtements cohérents avec votre lieu d’évolution,
ils sont votre première couche de protection.

Dernière chose importante:
prévenez des proches (ou autres) de votre lieu de randonnée et de l’heure et date de votre retour prévus,
plus vite des recherches se mettent en place plus vous aurez de chances de vous en sortir sans problème majeur.

merci de votre lecture .

le blog est inactif, on se retrouve sur mon forum à présent, merci http://lacasedetom.forumgratuit.org/

26 avril, 2013

allume-feu pour milieu humide

26 juin, 2011

bon….c’est pas ecolo mais ça fonctionne,
e milieu humide il est parfois difficile de lancer un feu ..
le coutchouc et particulierment la chambre à air son vraiment appréciables dans ces cas là..
voici mon kit:

1007142.jpg

1007143.jpg
coton graissé, wet fire(tres bon produit!!!

http://www.coutellerie-tourangelle.com/wg0412-ultimate-survival-wetfire-xml-840_850_852-8531.html

, laine d’acier ,bic neuf le tout dans un morceau de chambre à air rendu étanche grace à du duct tape..
ça pue, ça fume, c’est pas bon pour la nature…………………………………mais on est sûr de reussir !
là est le principal en situation merdique non??

couteau down under

18 juin, 2011

je vous avais dit que je l’attendais…que je les attendais en fait, car vendus par deux.

durant deux jour je me suis servi de l’un des deux ,

il m’a servi à faire du bois (refente de bûchettes), coupe à la volée, couper de la corde et de la paracord, faire des herissons, confectionner un piege…

je suis tres agreablement surpris,

j’avais peur que comme la dureté de la trempe est faible il ne perde vite son fil…

en fait,

il n’en n’est rien, il garde un tranchant plus que raisonnable, sans retouche, apres tous les tests..

quelques photos et videos..

dsc04043.jpg

Image de prévisualisation YouTube

dsc04040.jpg

Image de prévisualisation YouTube

0000043.jpg

0000046.jpg

0000048.jpg

Image de prévisualisation YouTube

 on les trouve ici…

merci à vous.

http://www.coutellerie-tourangelle.com/couteaux-lame-fixe-down-under-knives-xsl-897_177_817.html

faire un filtre pour eaux tres sales sur le terrain..

12 juin, 2011

prenez (trouvez…) une bouteille d’eau
trouvez une zone sablée (en bord d’eau, c’est pas tres dur..)
coupez la bouteille au deux tiers
mettre un bandana (ou tshirt) en coton au fond de la bouteille
mettez du charbon de bois sur le bandana (reste d’un feu)
rajoutez du sable sur le charbon
suspendez à un arbre
recoltez votre eau souillée
passer le liquide dans le filtre (lentement)
apres deux passages dans le filtre j’obtiens une eau tres raisonnablement limpide.
les principes actifs du charbon naturel , du sable et du coton ont ,en theorie, depollués l’eau d’une majeure partie des saloperies contenues….l’ideal etant tout de même de la faire bouillir ensuite
dsc02521.jpgdsc02522.jpgdsc02523.jpgdsc02524.jpgdsc02525.jpgdsc02526.jpgdsc02527.jpgdsc02528.jpgdsc02529.jpgdsc02530.jpg

sachez qu’il est possible de faire bouillir de l’eau dans une bouteille plastique

dsc02516.jpg

dsc02517.jpg

dsc02519.jpg

la bouteille est abimmée mais l’ebulition ayant eu lieu on est sûr d’avoir de l’eau buvable..

c’est un moyen si l’on ne possede pas de pastille de purification..

j’ai donné de la pointe..

11 juin, 2011

j’ai retaillé ma tramontina pour lui donner de la pointe…

sheepfoottramo.bmp

 

 

Image de prévisualisation YouTube

 

0000026.jpg

confection d’un piege en 4, les encoches sont faciles à faire, ça rentre tout seul dans le bois

0000032.jpg

Image de prévisualisation YouTube

les quelques bricoles contenues dans la pochette avant de l’étui (celui d’un CS bowie bushman au depart) firesteel, bougie, mini led, allume feu wet fire, affuteur diamant, briquet bic,pointe esee,pastille purification d’eau,laine d’acier, allume feu papier ciré..

1007059.jpg

Image de prévisualisation YouTube

couteau à tout faire pour 12 euros..

10 juin, 2011

dsc04016.jpg

une simple tramontina recoupée vous rendra autant de sercices qu’un mega couteau de survie à 200 euros..

couper des branches de grosse section n’est pas un souci

dsc04018.jpg

 

dsc04019.jpg

les refendre non plus

dsc04021.jpg

dsc04022.jpg

sortir une pointe d’un morceau de bois sec se passe sans probleme

dsc04025.jpg

la lame etant en acier carbone,

pour le firesteel, ça crache..

des crans ont ete créés pour cet usage sur le dessus

Image de prévisualisation YouTube

pour l’affûtage de terrain, un fusil diamanté ou une pierre diamantée sont tres biens.

ça permet de garder un excellent tranchant en permanence.

dsc04023.jpg

Image de prévisualisation YouTube

Lien vers la bête…

http://www.coutellerie-tourangelle.com/tt518-tramontina-machette-xml-180_888-9482.html

la survie c’est quoi ???

8 juin, 2011

aujourd’hui (et comme dans les années 80′) on a l’impression que « la survie » est un sport ou un activité de plein air….

ce n’est absolument pas ma vision de la chose,

c’est, en ce qui me concerne, LA  situation à eviter coûte que coûte…

elle n’a rien de fun ni de distrayant….

donc, se creer un kit (ENORME SOUVENT ) n’a aucun sens,

la survie c’est la CONNAISSANCE des priorités et des moyens faciles (et souvent gratuits) pour palier à la situation en attendant des secours.

Rien de glorieux, juste du bon sens..

 posseder le dernier sac Maxpedition, 30 metres de paracord, le dernier couteau busse… etc….etc…

ne fera pas de vous un specialiste en survie,

juste un acheteur compulsif …

je developperai au fur et à mesure

autre indispensable, le sac poubelle

7 juin, 2011

la premiere chose à gerer en situation critique ??

maintenir sa temperature corporelle..

se faire un abri simple et rapide est donc  une connaissance de base,

un sac poubelle solide de 150 litres ne coûte rien , ne prend pas de place et peut s’averer tres utile.

 

dsc03212.jpg
apres decoupe en rectangle on fixe des cordelettes (cailloux ronds à l’interieur pour eviter les trous)

dsc03217.jpg
une branche longue (2m) accrochée à un arbre
sac posé dessus…

dsc03218.jpg
un gros morceau de bois sert à empecher le vent de passer..
on obtient un abri etanche et bien protégé  protegé du vent..
dsc03216.jpg

photo prise avant pose de la pierre aux pieds), plus de « jour » apres..
un feu avec reflecteur devant l’entrée (pas trop pres…) et on ne mourra pas de froid cette nuit

le tout m’a pris 15 minutes environ, taille des piquets comprise..

laine d’acier,un element indispensable

6 juin, 2011

la laine d’acier est un élément qui cumule les avantages..

peu cher, leger et surtout….utilisable avec énormement de moyens pour allumer un feu..

un bic sans gaz

Image de prévisualisation YouTube

 

un briquet silex

Image de prévisualisation YouTube

une batterie de portable,

 

 Image de prévisualisation YouTube

 marche aussi avec:

une pile,

un bic qui marche,

un firesteel,

silex etc….

 

c’est utilisé sur tous les continents même les coins les plus paumés..

je l’ai vue utilisée chez les pygmées par exemple..avec un coin de machette et un morceau de silex..

12